Découvrir Stenay

DÉCOUVRIR STENAY

Stenay est une jolie petite ville de caractère, venez à la découverte de son riche passé !

La ville existait déjà à l’époque gauloise sur deux axes de circulation Gallo-Romains : l'axe nord-sud de Lyon à la Gaule Belgique et l’axe est-ouest de Reims à Trèves.

 

Stenay, visite guidée :

LES TRACES D'UNE CITADELLE

La citadelle, devenue presque invisible aujourd'hui, se devine encore bien pour l'oeil averti.

Plan de Stenay de 1687

 

La première mention faite de l’existence de fortifications à Stenay remonte au 8ème siècle. Depuis lors, celles-ci ont été remaniées à toutes les époques. Les dernières furent édifiées de 1609 à 1615, renforçant la frontière entre le royaume de France et le duché de Lorraine.

Malgré ses remparts, Stenay sera assiégé par le Marquis de Fabert, gouverneur de Sedan, suivi de près par Mazarin avec le tout jeune Louis XIV en 1654.

Stenay devient alors française et le démantèlement de ses remparts commencera en 1689.

Elle gardera toujours son aspect d’ancienne ville fortifiée où les rues et quartiers s’organisent dans les limites des anciens remparts encore visibles par endroits.

Nous vous invitons sur les traces des anciens remparts de la ville avec ou sans plan en suivant le balisage au sol(blason et chevron rouge - balade d'environs une heure)  

Le circuit intra-muros "Au coeur de la ville de Stenay" vous fera découvrir la ville et son histoire à travaers son architecture (blason et chevron jaune - environs une heure) 

Le circuit "Jardins et voies d'eau" vous vous mènera par les ruelles et passerelles le long de la Meuse en passant par les parcs et jardins (Blason et chevron bleu - environs une heure trente)


Ces trois circuits sont également disponibles à l'office de tourisme de Stenay.

 

LES ARCADES RENAISSANCE 

Les arcades ou galeries marchandes servaient avant tout d'abri aux échoppes du centre-ville.

Arcades 800x600  Dtail statuette corniche homme  Dtail statuette corniche femme

Ce type de construction appelé arcades, galeries marchandes ou passages couverts, est connu dans de nombreux centres urbains partout en France.  Construites sur de superbes caves gothiques à plusieurs niveaux, ces galeries remaniées au cours des 16ème et 17ème siècles supportent des immeubles transformés au fil des 18ème et 19ème siècles.

 

L’HÔTEL DE VILLE ET LE KIOSQUE

Droit et justice locale ont toujours été pratiqués sur cette place.

Centre aerien01 800x600

Situé au centre de la place de la République, l’hôtel de ville fut construit en 1935 à la place de l’ancien auditoire du 17ème alors trop étroit pour faire office de mairie. Au-dessus des grandes baies de la salle des mariages est représenté le blason de la ville, surmonté d’une étonnante tête de diable, souriant à ceux qui s'aventureraient à chercher l’origine du nom de Stenay... Le kiosque, surmonté d’une lyre, fut construit en 1894 à la place du four banal, de la halle (et du gibet !) construits au Moyen âge.

 

LE PORT DE PLAISANCE

Le port de Stenay est situé à deux pas du Musée de la bière et du centre-ville

 Le port de Stenay vue arienne Port  La capitainerie Port  Bateau sortant du port de Stenay Port

 Harmonieusement situé sur un bras de la Meuse et en aval du bief du moulin, il fut port de commerce avant d’être port de plaisance. On y chargeait les péniches de petits gabarits : produits de la forge, foin, bois … pendant que d’autres apportaient grain, charbon, poissons de la mer du nord, ces derniers étaient salés sur l’île de la « sorerie ».

LE MOULIN À AUBE

... sur le chenal menant au port

Stenay le moulin et barques 800x600

Un premier moulin est signalé à Stenay dès 1239, mais son emplacement n’est certifié qu’en 1421. Ce grand moulin construit au 18ème siècle possédait plusieurs roues et servait pour les grains et l’huile. Le moulin à grain fonctionna jusqu’à 1914 pour transformer le blé en farine.

De temps en temps, la gestion du canal actionne la grande roue et réanime la poésie du vieux bâtiment.

Aujourd'hui le moulin (moulin le cygne) vous accueille dans ses appartements de tourisme et dans son restaurant.

 

 

 

 

Situation du Pays de Stenay

Situation du Pays de Stenay

Météo à Stenay

Meteo Stenay

Le saviez-vous ?

Certains associent Stenay au diable... explications :

Il apparaît sur le blason de Stenay et en divers lieux de la ville, une tête diabolique ajoutée et bien amalgamée aux armes de la cousine de Godefroy de Bouillon à qui appartint la ville au 11è siècle.

Pourquoi donc cette tête de diable burlesque parfaitement incongrue ? Stenay aurait-elle une origine satanique ?

Blason ville 800x600

Au 19è siècle, un juriste et passionné d'histoire nommé Jeantin prouve l’origine satanique de Stenay dans un article résumé dans ses mots :«  l’appellation Sathan est à la fois géologique, cosmogonique et hébraïque »

Cette version fantasque est par ailleurs bien exploitée dans le roman de Gérard de Sède « La Race fabuleuse » (éd.J'ai Lu).

C’est sans doute l’étude de Jeantin qui dut séduire une population alors peu dévote au 19è siècle pour ainsi perpétuer le mythe de Satan jusqu’à l’intégrer définitivement dans ses armes.

Depuis Jeantin, des historiens se sont penchés sur l’étymologie du nom de Stenay puisant dans les 25 noms recensés de la ville depuis Sataniacum au 10è siècle jusqu’ à Stenay en 1643.

  • Ce nom viendrait du germanique Stein =la pierre et Acum = le lieu où demeure. En effet, Stenay est bâtie sur une couche calcaire dont on se servit pour la bâtir.
  • Ou bien Stenaicum  ou  Sataniacum s’expliquerait par le lieu où demeure Satinus ou Septimus à qui aurait appartenu  la ville à l’époque gallo-romaine.

Toujours est il que vous pourez déguster sans crainte les fameuses "Crottes de Satan", délicieuse spécialité chocolatière de l'un de nos pâtissiers !

 

PASS LORRAINE

banniere 3